fbpx

Ce n’est un secret pour personne, mon amour quasi obsessionnel pour Queen B, Anitta, Jlo et tutti quanti est à la source de ma vision du développement personnel. Parce qu’on a beau prendre de la distance avec les réseaux sociaux pour travailler sur soi, rien ne vaut parfois une bonne dose de power venue tout droit d’Instagram pour booster votre taux d’ocytocine et de self-love. Petite sélection personnelle de mes 8 comptes préférés pour reprendre confiance en soi.

 

1-Jamila Jameel

J’ai connu Jamila Jameel dans la super série absurdo-philosophique Netflix The Good Place. Et c’est en la suivant sur Instagram que j’ai découvert son engagement social contre la culture du régime et son militantisme pour l’acceptation de soi. Entre ses tweets ultra-virulents contre les Kardashian qui promeuvent des produits amincissants et ses punchlines de sniper pour faire taire tous ceux qui voudraient vous faire croire que vous n’êtes pas bien comme vous êtes, Jamila donne envie d’ouvrir sa bouche et de reprendre le contrôle sur son corps et ses envies ! Le mantra de Jamila : F*uck off !

2-Anitta

Pour ceux qui n’ont pas encore vu les clips de Bola Rebola ou de Vai Malandra, il va suffire d’une dizaine de minutes sur Youtube pour faire comprendre où je veux en finir. Cellulite au vent, transparence totale sur la chirurgie esthétique et goût assumé pour le soft-porn, Anitta s’en fout. Repérée sur Youtube en chantant une petite chanson avec sa brosse à cheveux, elle a laissé le syndrome de l’imposteur sur Pluton est aujourd’hui l’une des chanteuses les mieux payées au monde avec une fortune estimée à 215 millions d’euros. Le mantra d’Anitta : “if you want to be free, express yourself the way you want and don’t be afraid of anyone”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bola Rebola chegando. Hoje 00h (horário do Brasil/Brasília) áudio disponível nas plataformas. Amanhã 2 pm clipe disponível

Une publication partagée par Anitta 🎤 (@anitta) le

3-Winnie Harlow

Reine des podiums, des billboards et des chansons de Drake, Winnie Harlow est aujourd’hui une figure incontournable du show-business et de la mode. Et bien que pionnière du body-positivisme et de la glamourisation de la diversité dans les magazines, sa différence n’a pas toujours été sa marque de fabrique. Atteinte d’un vitiligo -qui est une dépigmentation totale ou partielle de la peau- Winnie Harlow a été victime de harcèlement scolaire et insultée jusqu’à ce qu’elle en ai marre de laisser les autres dicter son sentiment d’estime personnelle. Elle a donc fait des gros f*cks à tout le monde et posté des photos d’elle sur Instagram jusqu’à ce qu’elle soit repérée par Nick Knight, grand photographe de mode britannique. La leçon de Winnie : prendre le pouvoir sur ses complexes, c’est les transformer en force.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mermaid kisses, Birthday wishes 🧜🏾‍♀️🎈 @byjamiebruce

Une publication partagée par ♔Jamaican Canadian♔ (@winnieharlow) le

4-My better Self

Avec ses 250 000 abonnés sur Instagram, Louise aka mybetter_self s’est donné pour mission de se réapproprier son corps, de s’affranchir des standards de beauté, d’arrêter de s’auto-censurer et de vous inspirer à en faire autant. A l’origine du mouvement #onveutduvrai, elle milite au quotidien pour plus de représentation des formes et des couleurs dans la société, les médias et la publicité. Aussi très impliquée sur les thématiques de la nutrition et des troubles du comportement alimentaire, son profil nous inspire à nous défaire de l’idéologie de la restriction, à reprendre confiance en soi et à retrouver le plaisir de manger, de boire, de danser et de profiter photo après photo. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Tonight’s plans 💅🏻 ⠀ ⠀ it’s been a hot minute since I did a Harry Potter marathon, and since I preach not to put off to tomorrow what you can do today, I guess I should start today 🤷🏼‍♀️ Work hard play hard, vous savez que c’est mon mantra ! Which movie do you recommend if I do not manage to convince my boyfriend to watch Harry Potter for the umpteenth time ? 🙃 P.S : I was about to justify the fact I am eating a pizza by reminding you it’s important to treat yourself etc etc, but I think we should not even have to do it. Just eat your damn pizza and dig it ❤️ __________________________________ Mes plans pour la soirée 💅🏻 ⠀ ⠀ Ça fait trop longtemps que je me suis pas fait un petit marathon Harry Potter, et étant donné aue j’encourage à ne pas remettre au lendemain ce qu’on peut faire aujourd’hui, j’imagine qu’il faudrait mieux que je commence tout de suite 🤷🏼‍♀️ Work hard play hard, vous savez que c’est mon mantra ! Quel film vous me conseillez si je n’arrive pas à convaincre mon mec de regarder Harry Potter pour une énième fois ? 🙃 P.S : J’allais justifier le fait que je mange une pizza en vous rappelant qu’il est important de se faire plaisir etc etc, mais en fait je pense qu’on ne devrait même pas avoir à le faire. Juste mangez votre pizza et kiffez ❤️ . . . #doyou #balance #strongnotskinny #paris

Une publication partagée par Louise 🍒 (@mybetter_self) le

 

5-Douze Fevrier

Douzefevrier, c’est le compte Instagram qui raconte l’histoire de Julie, grande brûlée depuis le 12 février 2013. Au-delà des conséquences physiques de son accident qui lui ont valu 3 mois de coma artificiel et un an de rééducation, elle a dû mener en parallèle un combat de tous les instants qui est celui de la rééducation mentale. Car si on prend la mesure des complexes que peuvent générer trois capitons et deux vergetures, comment reprendre confiance en soi et s’accepter avec un corps couvert de cicatrices ? Sur Instagram, Julie nous raconte comment son entourage, le sport et les réseaux sociaux lui ont permis de reprendre confiance en elle. Et nous convainc tous les jours un peu plus d’arrêter de vouloir toujours être autrement et d’apprendre à s’accepter à 4000%.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

« CONCOURS @meufparis » ✊🏼 ⠀ Mes phénix, J’ai eu la chance de recevoir des t-shirts de Meuf. 🌹 ⠀ C’est une marque « Women Power » en coton biologique certifié. ⠀ Je suis trop contente de pouvoir vous faire gagner le t-shirt de votre choix de cette marque qualitative et engagée, qui déjoue avec humour les clichés qui pèsent sur les femmes tout en leur apportant à max de force ! 🙏🏼 ⠀ Pour participer et gagner le t-shirt que tu veux : ▪️Suivre @meufparis ▪️Inviter deux potes en commentaires ▪️Durée une semaine ⠀ PS : si tu veux passer commande de ton côté, sache que 1€ est reversé à l’association La Maison des Femmes qui aide les femmes victimes de violence. ⠀ Good luck ❤️ ⠀ #PhenixArmy #TeamShape #Concours #MeufParis #Meuf #WomenEmpowerment #Women #Feminism #Guerriere #Scars #Different #Stronger

Une publication partagée par Julie – Little Phenix (@douzefevrier) le

 

6-I am Laetitia

Si vous ne connaissez pas encore iamlaetitia c’est le moment de vous y mettre ! Badasseuse de l’extrême, elle a quitté son taff dans la finance qui la faisait moisir de l’intérieur pour donner vie à sa fitness girl intérieure. Mais en aucun cas du fitness où l’objectif est d’éclater tes capitons et d’envisager ton corps comme une multitude de défaut à éliminer. Au travers de ses Badass 48′, elle fait monter la confiance en soi autant que le cardio et t’apprend à te kiffer avec tes vergetures, tes plis quand tu t’assois, à prendre soin de toi et à te réconcilier avec ton corps par le sport. Une f*cking numéro 10 à rajouter à ta liste de “Gens avec qui je veux devenir ami !”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

[Tuesday REAL TALK]: 🌈Je rêve d’un monde où l’énergie que tu dégages serait plus valorisée que ton tour de taille où ton % de body fat. D’un monde où dire à une nana “ tu rayonnes “ sera un meilleur compliment que “t’as maigris!”. 🙅🏾‍♀️ C’est possible ? On fait comment ? Dis moi en comment si t’as la solution où à défaut mets moi des 💫 si toi aussi tu penses que la prochaine fois qu’on te dit que tu as maigris, tu tchiperas la personne bien fort! 💁🏾‍♀️ #TUESDAYTCHIP PS: toi aussi tu fermes les yeux sur toutes les photos ou c’est comment ? 🙈 — 🇬🇧Currently dreaming of a world in which our energy would be much more considered than the size of our waist. A world in which saying to your girl OMG you sparkle is much more appreciated than telling her “you’ve lost weight”! . Can my dreams become true ? Who got the recipe ? Let me know how to do it and if you don’t know, gimme some in comments if you agree with my jam. #IAMLS . ••• Prochain cours Badass💥: 21.07: Badass Bootcamps @ Bibliothèque François Mitterand ! Lien en bio (2 places restantes) . 27.07: BADASS48’ @lepapacabane avec @patate_paris (résa sur son site) . . . 💥💃🏾🙏🏾ET AUTRE GROS ÉVENT A VENIR pour août #wakemeup 💥💃🏾🙏🏾 📷: @a.lmd

Une publication partagée par 🇫🇷🇹🇬🇧🇯Laëtitia-🎓Coach Sportif (@iamlaetitias) le

Leave a Reply