fbpx

En théorie, atteindre ses objectifs n’est pas vraiment compliqué. Disons par exemple que je cherche un appart à Paris. J’ai un objectif  (trouver un appart sans avoir à vendre mes cheveux), mes étapes intermédiaires (faire une sélection, constituer mon dossier, trouver des agences…) et je passe à l’action en faisant des visites.

Mais alors que j’étais ultra déterminée et prête à en découdre avec Stéphane Plazza, je me retrouve à visiter des cages à lapin supplément douche dans la cuisine à 1500€ de loyer, à devoir justifier de 5000€ de revenus pour avoir le privilège d’habiter dedans et à finalement me demander si je ne serais pas mieux dans un couvent à Ploërmel.

Parce que c’est souvent ça qui se passe quand on veut atteindre ses objectifs. On y met une tonne d’efforts sans forcément voir de résultats, on perd la motivation, on se laisse emporter par les contraintes extérieures et on décide finalement de tout abandonner. Alors pour mettre toutes les chances de ton côté, voici 4 conseils à mettre en place pour exploser tes objectifs !

 

#1 – Se demander pour quoi tu es prêt à en baver

 

Dans son livre The Subtle Art of Not Giving a Fuck, Mark Manson explique que chercher à atteindre ses objectifs pour être plus heureux est une stratégie vouée à l’échec.  Et ce parce que nous aspirons quasiment tous aux mêmes choses : un job qui paye autant qu’il fait vibrer, un appartement sorti tout droit d’un Côté Maison, des fesses sans cellulite, une vie amoureuse trépidante et assez de temps pour voir sa famille et profiter de la vie. Le problème c’est qu’on veut souvent la récompense sans les efforts et qu’on finit par abandonner son objectif une fois qu’on prend conscience du lot d’inconvénients et de contraintes à endurer pour l’atteindre.

Par exemple, nous aurions tous potentiellement envie de devenir notre propre patron, d’être libre et indépendant. Pour autant, sommes-nous prêts à vivre dans l’incertitude, à passer nos soirées et nos week-ends sur un projet, à constamment se remettre en question, à nous planter et à mettre de côté notre besoin de sécurité ? Dès lors, la vraie question est de savoir pour quel objectif tu es prêt à en baver ? Et plus tu sauras pour quoi tu es prêt à te battre, plus tu maximiseras tes chances de réussir.

#2 – Atteindre ses objectifs en les prenant un par un

 

Travailler pour atteindre ses objectifs nécessite énormément de volonté, d’énergie et d’attention. Le problème c’est que nos modes de vie actuels sont d’énormes consommateurs de ces ressources finies. Il te suffit de retracer ta journée et de constater le nombre de demandes auxquelles tu as dû répondre, de notifications que tu as reçues et de pensées parasites qui se sont incrustées dans ton cerveau.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’on utilise 90% de nos ressources physiques et mentales pour notre quotidien. Donc se mettre en mode 1er janvier et décider d’arrêter de fumer, tout en arrêtant l’alcool et en se mettant à la gym suédoise revient à mettre en compétition nos objectifs. En effet, ils vont devoir se battre pour capter notre attention, notre énergie et notre volonté. Ce qui nous condamne à des résultats médiocres et nous assure de perdre votre motivation.

Le meilleur moyen d’accomplir ce que tu entreprends est donc de te concentrer sur un ou deux objectifs maximum, et de diluer le moins possible ton attention et ton énergie sur d’autres projets. Ça ne t’est jamais venu à l’idée de manger un poulet rôti d’une seule bouchée ? Et bien c’est pareil pour ton cerveau, la boulimie mentale t’amènera tout droit à l’échec, à l’indigestion ou au burn-out.

Faites des sprints, pas des marathons !

 

#3 – Faire en sorte que tes objectifs soient au service de ta réussite

 

La prochaine étape consiste à envoyer ton objectif faire un petit tour chez Cristina Cordula afin de le rendre aussi sexy que Ryan Gosling ! Il doit te de donner envie d’être au top de toi-même, de croire en ta chance même s’il est un peu out-of-your-league et te motiver à passer à l’action. Pour ça, rien de tel que de te créer un objectif S.M.A.R.T.

Le S c’est pour spécifique. On choisit donc « je veux gagner 2486€ pour partir 3 mois en Argentine » plutôt que « je veux gagner des sous pour voyager ». Plus tu seras clair et précis sur la destination et plus elle sera facile à atteindre. Le M est pour mesurable. C’est le point clé qui va te permettre de prendre conscience de tes progrès et donc de rester motivé. On opte donc pour « je veux perdre 3 kilos » plutôt que « je veux perdre du poids ». Le A et le R sont pour atteignable et réalisable.

Et là c’est à toi de trouver l’équilibre et de te créer un objectif qui va te challenger mais qui reste faisable. Enfin, le T est pour temporel, c’est-à-dire te mettre une deadline. Cela t’aidera beaucoup au niveau psychologique pour aller jusqu’au bout.

 

#4 – Atteindre ses objectifs en saturant ton cerveau de YOU CAN DO IT

 

Quand on met en place de nouvelles choses dans sa vie, le comportement le plus commun est de tout donner pendant une semaine en mode I AM SPARTA, brûlant d’espoir pour ce nouveau moi en construction. Puis quelques jours plus tard, on se réveille avec une bonne gueule de bois en se demandant ce qui nous a pris et avec une envie de vomir sur notre moi J-7 pour nous avoir mis dans une telle situation.

Pour ne pas en arriver là,  deux choses à faire. La première consiste à écrire ton intention de départ, c’est-à-dire pourquoi tu te donnes autant de mal à mettre ton canapé dans la friend zone alors que vous pourriez très bien couler des jours heureux ensemble. Puis tu l’affiches dans tous les recoins de ton appart pour être sûre de la voir tous les jours !

Ensuite tu passes aux affirmations, tu prends 5 mn deux fois par jour pour t’écrire ou te dire tout haut que tu vas tout déchirer et que tu es formidable.  Ça peut paraître bizarre mais ça permet de t’envoyer des piqûres de rappel, de brancher ton cerveau sur ce que tu souhaites accomplir et donc d’agir en conséquence au lieu de mettre ton objectif au fond d’un placard.

Envie de passer la 5ème ? Découvrez mon programme intensif de 8 semaines de coaching en ligne : la formation confiance en soi Get Your Sh*t Together

Formation GYST confiance en soi - Carbone Theory
En savoir plus !
Charlotte Scapin

Charlotte Scapin

Charlotte Scapin est fondatrice de Carbone Theory et coach en développement personnel. Son objectif : vous faire passer de 1 à 100 sur l'échelle de la confiance en soi. Entrepreneure depuis 2015 et fan invétérée de Beyoncé et Jennifer Lopez, elle vous invite aussi à vous lâcher, arrêter de vous juger et vous assumer à travers ses RNB Therapy.

Leave a Reply